PAYSAGE INTIME #02

Huile sur toile, 73x50 cm
 Œuvre exposée dans le cadre de l'exposition Paysage Intime à la galerie La Ralentie

Galerie LA RALENTIE / Janvier 2016 / Paris

Paysage Intime 

Anna Mindszenti Calisch / Julie Zaccone / Philippe Nicolas / Camilla Oarda

 

Parce qu’elle correspond à un travail long, lent, La peinture appelle à un processus méditatif et intime. La thématique que j'aborde, le jeu des entre-deux, initie cette pratique autant qu'elle la prolonge.
Intime, le mot est dit.
L'intime est d'abord relation, une relation à soi-même qui peut se partager avec autrui. Autrement dit, tout l’enjeu d'une exposition et, en particulier, de celle-ci si justement nommée Paysage Intime.
Je remercie la Galerie La Ralentie de nous avoir fait confiance pour répondre à ce thème.
 

Lire un texte en introduction de l'exposition écrit par Isabelle Floc'h :


FESTIV'ARALYA / De septembre à novembre 2015 / Exposition virtuelle


Aralya est un média interactif au service de la création contemporaine. J'ai eu le plaisir de participer à la quatrième édition du Festiv'aralya.
  
http://www.aralya.fr/ 

Retrouvez les artistes sélectionnés à cette occasion avec le hors série du webzine la Brèv’aralya « spécial Festiv’aralya » :

http://aralya.fr/book/brevaralya-hs1#flipbook/

PAYSAGE INTIME #01

Huile sur toile, 73x54cm

 Œuvre exposée dans le cadre du concours Paysage Intime à la galerie La Ralentie

Galerie LA RALENTIE / Février 2015 / Paris

La Galerie La Ralentie se définit comme un lieu d'art et de pensée, une proposition faite avec justesse, posant ainsi les conditions qui permettent au sens et à la nécessité de s'exprimer.
Chaque année, un concours y est organisé. Pour sa troisième édition, le thème du concours était Paysage Intime. À cette occasion, j'ai reçu le prix de la galerie.
Je remercie Isabelle Floc’h, créatrice et directrice de la galerie, pour son implication envers les artistes.

http://www.galerielaralentie.com/

Paysage Intime à la galerie La Ralentie, un film réalisé par Ralph Reiss


Lire les textes écrits par Jean-Philippe Domecq, Christian Noorbergen et Colette Pagès, jury du concours :

https://www.facebook.com/AnnaMindszentiCalisch/posts/810170872407572

LES RENCONTRES DES ARTS / Juillet 2014 / Mers sur Indre



Pendant trois jours, des artistes de tous horizons ont investi le village de Mers sur Indre avec peintures, sculptures, installations, photos, vidéos, performances pour une manifestation placée sous le signe de la diversité.

La manifestation 2014 s'est déroulée en partenariat avec Berlin et fut, pour moi, l'occasion d'une exposition personnelle sur le thème des frontières : Entre peinture et photographie, fugacité et permanence, entre apparition ou disparition, présence et absence.


PULS'ART à la Cité des Arts / Mai 2014 / Le Mans



« Indéniablement, Lucien Ruimy a su insuffler un état d'esprit à cette manifestation. Au point qu'elle draine aujourd'hui un public venu de toute la France (…) Ici, on vient pour rencontrer l'Art de son temps, en toute simplicité, avec curiosité, et sans snobisme. » Miroir de l'Art # 54

http://pulsart-lemans.com/

ARTCITÉ / septembre et octobre 2013 / Fontenay-sous-Bois



Avec ARTCITÉ, le principe d'exposition collective prend tout son sens. Les œuvres ne sont pas exposées les unes à côté des autres, mais choisies pour se répondre. Participer à cette manifestation, c'est aussi entrer dans une belle énergie de groupe.

http://www.art-cite.fr/   

MIROIR



huile sur toile, 116x81cm
Œuvre exposée dans le cadre de MACparis 

MACparis à l'Espace Champerret / novembre 2012 / Paris



Un artiste qui expose à MACparis est inévitablement marqué par la relation qui s'établit avec le public, les échanges entre artistes. Quatre jours de rencontres intenses...


LE PASSAGE
Mon travail s'inspire de la photographie et pourtant, il s'agit de peinture à l'huile sur toile. Jeu de reflets,donc, et mise en abîme dans l'exposition présentée à MACparis et intitulée «Le passage». Car que trouverons nous de l'autre côté sinon une nouvelle version de nous même?

Le collectif VOIX D'AFFICHES à la galerie de la Salamandre / juin 2012 / Nîmes


"La clarté ne naît pas de ce qu'on imagine le clair, mais de ce qu'on prend conscience de l'obscur" (Carl Gustav Jung)

Le collectif VOIX D'AFFICHES a collecté des phrases et des citations destinées à provoquer une réflexion liée à notre expérience et à l'usage que nous en faisons.
Dix citations ont été affichées dans la ville.
L'ensemble des propositions a été présenté à la galerie de la Salamandre.

Série VUES DE NUIT, 2011

huile sur toile, 80X80cm

Œuvre exposée dans le cadre de la septième Biennale d'Art Contemporain de Nîmes et MACparis  

Série VUES DE NUIT, 2011

huile sur toile, 80X8Ocm

Œuvre exposée dans le cadre de la septième Biennale d'Art Contemporain de Nîmes et MACparis  

Série VUES DE NUIT, 2011

huile sur toile, 2(40X80cm)

Œuvres exposée dans le cadre de la septième Biennale d'Art Contemporain de Nîmes et MACparis  

MACparis à l'Espace Champerret / novembre 2011 / Paris









MACparis est une manifestation qui offre à chaque sensibilité de l'art contemporain la possibilité de s'exprimer. Peintures, Sculptures, photographies et oeuvres de plasticiens s'y côtoient en harmonie. L'espace laissé à chaque artiste permet une réelle cohésion quant à la présentation des oeuvres 

www.mac2000-art.com

7ème Biennale d'Art Contemporain de Nîmes / juillet 2011







Avec la Biennale Européenne d'Art Contemporain, un bel esprit souffle à travers Nîmes. La manifestation s'épanouit en divers espaces de la ville et offre un éventail de la création contemporaine.

http://www.lemanif.org/

Visionner un reportage de SudTV :
http://www.dailymotion.com/video/xjod1k_biennale-d-art-contemporain-2011-de-nimes_creation


FIGURATION CRITIQUE à l'espace Kiron / décembre 2010 / Paris

FIGURATION CRITIQUE est un groupe d'artistes dont la formation initiale date de 1978. Aujourd'hui sa vocation consiste à présenter les différents courants de la figuration.

http://figuration.critique.free.fr/
                                                      

LE BAIN

huile sur toile, 80x80cm
oeuvre exposée dans le cadre de l'exposition JEUNE CREATION 




LE RIDEAU

huile sur toile, 73x54cm
oeuvre exposée dans le cadre de l'exposition JEUNE CREATION





    

LA CHAMBRE

huile sur toile, 73x50cm

oeuvre exposée dans le cadre de l'exposition JEUNE CREATION 

JEUNE CRÉATION au Centquatre / novembre 2010 / Paris


                                                                                           

Pour avoir participé à l'événement JEUNE CRÉATION de l'intérieur, je peux témoigner de l'engagement des membres du comité.
C'est une manifestation à suivre. Celle-ci mérite le nom qu'elle revendique et propose un vaste panorama de la jeune création contemporaine.


lire une critique :



                                                  


au Centquatre
5 rue Curial, Paris

photos: Aurélie Cenno

                                                                 

Textes critiques

Par Isabelle Floc'h, galeriste
La Ralentie a retenu Anna Mindzenti Calisch. La force sombre de ses images est première, fondamentale et fait le socle de son exigeant travail. La nuit qu'elle convoque, bruissante de mouvements devinés, esquisses d'âpres et mystérieux combats muets, confronte. Elle nous met face à nos propres obscurités, à nos fixités sans lumières, aux sourdes pulsions qui nous traversent, et avec elle, pour dire Henri Michaux "La nuit remue". Entre peinture et photo, ses images se patinent d'un halo sombre, charbonneux et cendré où les corps baignent a demi consumés, à l'orée ou au sortir d'ultimes combats. Callish peint, elle s'inspire des photographies auxquelles elle redonne, grâce à l'huile, la densité et l'énergie dangereuse d'une vie retrouvée, tout aussi libre que négative, dont on ne sait l'issue, dont on ignore si reviendra l'aube. Ce qui produit, devant certaines images, un temps d'arrêt durant lequel on croit entendre le halètement des corps traversés par une violence sans nom.

Par Lunettes Rouges, un texte paru sur le blog Amateur d'Art
Les tableaux d'Anna Mindszenti Calisch pourraient être des photographies en noir et blanc (et elle dit peindre d'après photo), des photographies fantomatiques. Mais ce sont des tableaux où les corps se révèlent comme l'image photographique dans un bac. Ils constituent une quête du mystère de chacun, faite de tentatives de capturer l'âme du sujet dans ces ombres vibrantes sur la toile, comme Lavater tentait de sonder l'âme humaine en dessinant la silhouette de ses patients.